PAROISSE
Saint Nom-la-Bretèche, Chavenay
Feucherolles, Davron, Crespières
2 bis rue Charles De Gaulle,  78860 - Saint Nom la Bretèche
Père Jean-Michel Prouteau, curé
01 34 62 81 62

FEUILLE PAROISSIALEaccueil_files/201129feuille.pdf
ACTIVITÉSactivites.html
QUI
FAIT QUOIquifaitquoi.html
BAPTÊME/
   MARIAGE/OBSÈQUESsacrements.html
FAIRE UN DONdons.html

EDITO du 29 NOVEMBRE

ACCUEIL

Maison paroissiale de Saint Nom
(hors vacances scolaires)

Mardi 9:30-12:30

Jeudi 9:30-12:30

Vendredi 9:30-12:30

ÉDITOSeditos.html

« Après mille ans et plus de guerre déclarée, les loups firent la paix avec les brebis. C’était apparemment le bien des deux partis… » Ainsi commençait une fable de M. De la Fontaine qui, pour n’en être pas l’une des plus célèbres, pas même à l’époque où l’on apprenait encore la beauté d’une langue, la richesse d’une pensée, la profondeur d’une vie morale, n’en demeure pas moins, assurément, l’une des plus cruellement réaliste !

Dans ce récit, nous verrons donc les deux espèces ancestralement ennemies conclure un traité qui favoriserait ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui le « vivre ensemble », facteur d’unité…

« L’échange en étant fait aux formes ordinaires, et réglé par des commissaires », rien ne sera donc laissé au soin des bonnes intentions qui, comme chacun sait, pavent l’enfer et l’on s’adresse à des humains, garants de la raison, pour en établir les droits.

Les plus fragiles dans cette affaire y trouvent une confortable assurance d’un allongement de la vie, les plus forts, la tranquille jouissance de leur puissance.

Las, le temps passe et ravine aussi certainement qu’un torrent de montagne l’utopique rocher des belles promesses.

La nature profonde des antagonismes reprend du poil de la bête lorsque les louveteaux grandissent et voient s’éveiller en eux l’appétit aiguisé par l’instinct… Aussi, profitant de l’absence des bergers, et se ruant dans la bergerie, « ils étranglent la moitié des agneaux les plus gras, les emportent aux dents, dans les bois se retirent. Ils avaient averti leurs gens secrètement. Les chiens, qui sur leur foi, reposaient sûrement, furent étranglés en dormant ».

Le carnage fut sans pitié : « tout fut mis en morceaux; un seul n’en échappa »…

Il est fort à espérer que tous ceux qui ont connu cette fable ne se lamentent justement sur le sort de ces pauvres innocents naïfs : Comment ont-ils pu s’abîmer dans une confiance aussi aveugle ? Comment ont-ils pu manquer à ce point de vigilance ? Sans entretenir d’animosité, ne devaient-ils pas rester prudemment éveillés?

C’est bien-là ce que le Seigneur ne cesse de dire dans l’évangile de ce premier dimanche de l’Avent : « Prenez garde, restez éveillés ! ».

La paix demeure fragile et ne peut se maintenir qu’à force de persévérance. Nos combats ne conquièrent que des victoires éphémères qui ne peuvent jamais être considérées comme acquises.

Du moment où nous commençons à nous reposer sur des lauriers chèrement récoltés, nous réalisons vite combien notre nature blessée pèse lourd sur nos aspirations les plus nobles, les plus pures.

Dans ce combat quotidien, Saint Paul nous rappelle que le Seigneur ne nous a pas abandonnés à notre seule bonne volonté : « Aucun don de la grâce ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler Notre seigneur Jésus-Christ. C’est Lui qui vous fera tenir fermement jusqu’au bout » car, si les ennemis de la Charité Divine ne désarment jamais, n’oublions pas que ces ennemis ne sont pas seulement extérieurs à nous-mêmes… mais aussi…

« Nous pouvons conclure de là qu’il faut faire aux méchants guerre continuelle. La paix est fort bonne de soi : j’en conviens; mais de quoi sert-elle avec des ennemis sans foi? »



Votre curé qui vous bénit

Pour rester informé en continu
des évènements, inscrivez-vous au
« flash info paroisse »
en envoyant un courriel à la paroisse (cliquez ici) 
sans oublier de préciser votre nom.mailto:paroissestnom@gmail.com?subject=flash-info%20paroissemailto:paroissestnom@gmail.com?subject=flash-info%20paroissemailto:paroissestnom@gmail.com?subject=flash-info%20paroissemailto:paroissestnom@gmail.com?subject=flash-info%20paroisseshapeimage_8_link_0shapeimage_8_link_1shapeimage_8_link_2

CONFESSIONS
après la messe de semaine
ou sur rendez-vous

paroissestnom@gmail.com
01 34 62 81 62

toute reproduction ou exploitation des photos publiées sur ce site est interdite

AGENDA


OBSÈQUES

20/11, Saint Nom : Andrée-Danièle Sormail

24/11, Feucherolles : Pierre Lewandowski



AUMÔNERIE

Les lycéens désirant recevoir le sacrement de Confirmation le 8 mai 2021 doivent s’inscrire à l’aumônerie

avant le 1er décembre 2020

“Il n'est pas possible de sélectionner les
fidèles autorisés à participer à la messe”

Mgr Éric Aumonier



Télécharger le communiqué de Mgr Aumonier

CONFINEMENT

Avec le double objectif d’accueillir le maximum de paroissiens et de respecter les mesures sanitaires en vigueur, 5 messes dominicales sont célébrées:

samedi à 18h00

dimanche à 8h00, 9h30, 11h00 et 18h00

En privilégiant les églises les plus grandes,

450 fidèles peuvent participer à l’Eucharistie.